Quels sont les 3 plus beaux musées de Rome ?

Ce n’est plus un secret pour personne, Rome se veut l’une des villes détenant le plus de charme et d’héritage à son actif. Le Vatican encore plus. Son incroyable histoire et les vestiges du passé qu’il conserve, suffisent à lui faire de la publicité dans le monde. Vous songez la visiter et ne savez pas quels musées privilégier? Eh bien, on vous dit tout ici.

Le musée Pio Cristiano ou Pio-Chrétien

Il s’agit selon cette source, de l’un des musées accueillant le plus de monde au Vatican. Et il doit cette attraction à la grande conservation d’œuvres d’art expliquant le christianisme dont elle fait preuve. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est grâce au Pape Pie X que le musée Pio Chrétien, a vu le jour en 1854. L’objectif visé par ce dernier, était de montrer à la face du monde, les œuvres d’art chrétiennes des tous premiers siècles. Faisant partie intégrante des 12 musées que porte le Vatican, ce musée se trouve aux côtés de la Pinacothèque. Le Christ en Philosophe et la statue du Bon Pasteur sont deux des œuvres qui y sont exposées. C’est un endroit à visiter par tous les chrétiens qui désirent en savoir plus sur les origines et débuts de cette religion.

Dans le meme genre : Stationnement sans souci à Lyon avec un service de voiturier

Le musée Pio-Clémentino

C’est tout bonnement l’un plus grands musées du Vatican avec exactement 12 salles à son actif. N’ayant rien à envier à la Pinacothèque en termes d’œuvres d’art, il se veut une des pièces maitresses du paysage artistique du Vatican. Et cela explique notamment les milliers de touristes étrangers qu’elle accueille chaque année. Fondé en 1770 par le Pape Clément XIV, d’où le nom qui lui est donné, elle détient en son sein, des œuvres romaines et même grecques. La grande majorité d’entre elles, étant conçues en marbre, elles sont restaurées à la perfection. Spécifiquement pour conserver le travail de ces talentueux artistes de cette ville-Etat qu’est le Vatican. Celles forçant le plus l’admiration, sont Laogoon et ses fils, l’Apollon de Belvédère et bien entendu, le Persée triomphant.

La Pinacothèque

Eh oui, le meilleur a été gardé pour la fin. Plus que le musée Pio Clémentino, la Pinacothèque elle, couvre 18 salles. Elle représente l’un des endroits les moins plébiscités du Vatican en dépit de son héritage artistique. Ayant ouvert depuis l’année 1930, ce lieu expose un nombre incroyable de fresques. Soient 450 fresques. C’est un véritable gage de l’avancée progressive de la peinture dans l’occident depuis le Moyen-Age. Pour les férus d’art c’est un musée à visiter parce que des œuvres de Raphaël, de Caravage, de Leonard de Vinci, de Giotto y sont exposées. Située dans une section nouvelle du Vatican, elle n’est que très rarement au programme des visites de la ville.

A lire également : Comment organiser une expédition dans le désert de Gobi en Mongolie ?

Ce n’est plus un secret pour personne, Rome se veut l’une des villes détenant le plus de charme et d’héritage…

Ce n’est plus un secret pour personne, Rome se veut l’une des villes détenant le plus de charme et d’héritage…